AnimaVeg

Mouvement de promotion des Droits des Animaux et du Veganisme
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bidalinouette
Admin
Admin
avatar

Age : 40
Féminin
Localisation : Stembert, Belgique
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : Vegan
Vos animaux : Grisou, Kumquat, Savannah, Noursonne, Eden, Roméo, Foly et les 3 bb les pouics, Noisette la pinou
Humeur : Sauveuse de ptit pouics et autres
Emploi/loisirs : Cherche un emploi
Nombre de messages : 3796
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Dim 8 Fév 2009 - 21:59

1-« Pourquoi vouloir imposer le végétarisme aux autres ? Omnivores un est un choix »

D'un point de vue moral, les actions qui font du mal à d’autres ne sont pas une affaire de choix personnel. Le meurtre, la maltraitance d’enfants ou la cruauté envers les animaux sont des actes immoraux et non une question de choix. Aujourd'hui, la société encourage la consommation de viande et les élevages industriels. Hier, elle prônait aussi l'esclavage, le travail des enfants et bien d'autres pratiques qui sont désormais universellement reconnues comme inacceptables...

2-« Les animaux tuent d'autres animaux pour se nourrir. Pourquoi ne pas en faire autant ? »

Pour la plupart de ces animaux, c’est une question de survie, mais ce n’est pas le cas pour l’homme. Au contraire, ne pas manger de viande nous ferait le plus grand bien. Beaucoup d'animaux, y compris certains primates très proches de nous, sont végétariens. Ils sont une meilleure référence que les carnivores pour déterminer le mode d'alimentation qui nous convient le mieux.

3-« Les animaux vont bien mourir un jour ou l'autre, alors autant les manger. »

Les hommes aussi vont mourir un jour ou l'autre. Et alors ?
Cela nous autorise-t-il pour autant à les tuer précocement ou à les faire souffrir ?

4-« Les animaux sont bien traités par les éleveurs, ne serait-ce que parce que c’est une façon de leur faire produire le maximum de lait ou d’œufs. »

Dans les élevages industriels, les animaux grossissent, pondent des œufs ou produisent du lait non pas parce qu'ils sont heureux mais parce qu’ils font l’objet de manipulations génétiques et sont gavés d'antibiotiques et d’autres médicaments. De plus, les animaux destinés à notre consommation sont abattus très jeunes, avant qu’ils aient eu le temps de développer trop de maladies ou de commencer à dépérir. Dans les élevages, les animaux sont si nombreux qu’il est plus rentable d’essuyer quelques pertes que d’améliorer leurs conditions de vie.

5-« Mais que deviendraient tous ces cochons, moutons, vaches et poules si tout le monde devenait végétarien ? »

Soyons lucides : tout le monde n'arrêtera pas de manger de la viande du jour au lendemain. Par contre, plus la demande diminuera, moins on fera naître d’animaux destinés à notre consommation. Les éleveurs pourraient peu à peu se reconvertir, et les animaux, beaucoup moins nombreux, pourraient vivre de façon bien plus naturelle.

6-« Si tout le monde devenait végétarien, beaucoup d'animaux ne verraient jamais le jour. N’est-ce pas encore pire ? »

Difficile d’imaginer qu’une vie en élevage industriel puisse être considérée comme un cadeau. Tout ce qui y attend les animaux, c’est l’emprisonnement, les souffrances et l’abattoir.

7-« Si on ne mangeait plus que des légumes et des céréales, y aurait-il assez de nourriture pour tout le monde ? »

Oui. Les quantités de céréales utilisées pour engraisser les animaux sont tellement énormes que si tout le monde devenait végétarien, il y aurait largement de quoi nourrir tout le monde sur Terre. Elles permettraient de fournir les calories nécessaires à 8,7 milliards d'humains, soit plus que la population mondiale actuelle !

8-« Les végétariens n’ont-ils pas de carences en protéines ? »

Les pays occidentaux souffrent non pas de carences, mais d'une surconsommation de protéines. Un excès de protéines, en particulier d'origine animale, peut augmenter les risques d'ostéoporose et d'affections rénales.
Le pain complet, les légumineuses (pois, haricots et lentilles), le maïs, les champignons ou le brocoli sont autant de sources de protéines. Presque tous les aliments en contiennent ! Il est quasiment impossible de souffrir de carences en protéines si l'on consomme les calories nécessaires pour être en bonne santé.

9-« La viande n'est-elle pas indispensable pour la santé ? »

Rien de tel que le végétarisme pour être en bonne santé. La plus importante association de nutrition et de santé au monde (Association américaine de diététique, qui compte 70 000 professionnels) a publié sa position sur la question :
"Les régimes végétariens équilibrés sont parfaitement adaptés à la santé de chacun d’entre nous. Par ailleurs, les végétariens ont moins de cholestérol et beaucoup moins de risques de maladies cardiovasculaires et de cancer. Le diabète, l'arthrite, l'ostéoporose, l'athérosclérose, l'obésité, l'asthme et l'impuissance sont aussi liés à la consommation de viande et de produits laitiers."

10-« L'homme n'est-il pas naturellement carnivore ? »

En fait, le corps humain est davantage adapté au végétarisme. Les carnivores ont des griffes, des crocs et un appareil digestif court. Les humains ont au contraire des ongles plats et souples et nos « canines » sont minuscules par rapport à celles des carnivores. Ces petites canines sont plus adaptées à mordre dans des fruits qu’à arracher des lambeaux de chair. Nos molaires plates et notre appareil digestif long conviennent surtout à une alimentation à base de légumes, de fruits et de céréales.
La consommation de viande favorise d’ailleurs chez l’homme le développement de troubles cardiovasculaires, de cancers et de bien d'autres maladies.

11-« Je connais un végétarien qui a des problèmes de santé. Le végétarisme est-il vraiment si bon pour la santé ? »

Comme les autres, les végétariens ont parfois des problèmes de santé ! Ces végétariens là, ne sont pas assez bien renseigné sur le mode d’alimentation végétarienne. Il est cependant établi que les végétariens qui ont une alimentation variée et pauvre en matières grasses vivent plus longtemps et en meilleure santé que les omnivores.

12-« Pourquoi devrais-je culpabiliser de manger de la viande, après tout, ce n'est pas moi qui ai tué l'animal »

L'animal n'est certes pas mort de votre main, mais vous avez payé le tueur. Chaque fois que vous achetez de la viande, vous rémunérez une mise à mort dont quelqu'un d'autre s'est chargé pour vous.

13-« N’est-il pas indispensable de traire les vaches laitières ? »

Pour qu’une vache produise du lait, il faut qu’elle ait un veau. Les « vaches laitières » sont inséminées chaque année pour produire du lait en continu. Les vaches n’auraient pas besoin d’être traites si on leur laissait leur petit. Mais dans les élevages industriels, leur veau leur est retiré deux à trois jours après sa naissance. Les vaches sont génétiquement modifiées et leur production stimulée au moyen d’additifs alimentaires. Même les rares éleveurs qui pratiquent des méthodes non intensives se débarrassent des veaux qui, sinon, consommeraient le lait de leur mère.

14-« Refuseriez-vous de manger un animal même si vous étiez affamé sur une île déserte ? »

Nous sommes capables de tout pour survivre. Des actes de cannibalisme ont par exemple été commis lors de naufrages... C’est un autre débat. En effet si il n’y a plus rien à manger, je mangerais ce que je trouverais, viande y compris, il en va de MA survie. Mais le problème ne se pose pas dans notre vie de tous les jours ! La viande n’a PLUS rien de vital. D'ailleurs, le jour où je n'aurai pas le choix, je mangerai peut-être mon voisin, qui sait...

15-« Pourquoi ne pas manger d'œufs ? »

Les poules « pondeuses » sont sans doute les animaux les plus maltraités des élevages industriels. Chaque œuf implique pour une poule près de 23 heures de lumière par jour dans une cage plus petite qu’une page A4.
Rendues infirmes et décalcifiées en raison de leur immobilité forcée et de la production intensive de coquilles d'œufs, certaines, dont les pattes se développent autour du grillage, meurent de faim parce qu'elles sont incapables d'atteindre la mangeoire.

À deux ans, la plupart, épuisées, sont envoyées à l’abattoir. Par ailleurs, les poussins mâles, qui ne pondront bien sûr pas d'œufs et ne grossiront jamais assez pour être rentables en tant que « poulets de chair », sont dans le meilleur des cas, gazés. Ils sont sinon broyés vivants, ou, dans les petites exploitations, sont jetés dans des sacs où ils meurent par asphyxie ou écrasés par un bulldozer.

16-« Les poissons souffrent-ils ? »

Des études ont montré que les poissons ressentent la douleur et que leur sensibilité est quasiment identique à celle des oiseaux et des mammifères.
Les poissons ont un cerveau et un système nerveux parfaitement développés et beaucoup de terminaisons nerveuses se trouvent dans leur bouche, dont ils se servent pour attraper leur nourriture, construire des nids et protéger leurs petits. Les poissons ressentent également la peur. Une étude australienne a montré que les poissons qui se sentent pourchassés, prisonniers ou menacés répondent par une augmentation de leur rythme cardiaque et respiratoire et par une décharge d'adrénaline, tout comme nous. Donc oui, les poissons souffrent.

17-« Les poissons et les fruits de mer ne sont-ils pas sains et peu caloriques ? »

Les toxines présentes dans l’eau s’accumulent dans la chair des poissons. Même chose pour les antibiotiques avec lesquels sont traités les poissons d’élevage afin d’éviter les épidémies. De plus, la chair de certains coquillages et crustacés est plus riche en cholestérol que la viande de bœuf ! C’est notamment le cas des crevettes ou des coquilles Saint-Jacques.

18-« Etre végétarien ne sert à rien./Ca ne changera pas le monde. »

Le but du végétarisme est d'épargner des vies animales.
On sait très bien que toute la planète ne sera jamais végétarienne.
Mais un nombre grandissant de végétariens épargnera des millions de vie.
Chaque année, un milliard d'animaux dits de boucherie sont tués en France (sans compter les poissons!).

Le nombre de végétariens français est évalué à 1 à 2 % de la population. Si ce pourcentage passait ne serait-ce qu'à 5 ou 10 %, des dizaines de millions d'animaux seraient épargnés.
Par ailleurs, si on considère qu'il ne faut rien faire car ça ne change pas le monde, ni fait disparaître totalement la souffrance, on ne fait plus rien.
Des animaux meurent euthanasiés dans des fourrières tous les jours et ce n'est pour autant qu'on se dit qu'on ne va pas agir. Le but est de sauver des animaux, même si on ne peut pas tous les sauver.
Il n'y a pas de petite victoire: un animal sauvé c'est toujours mieux qu'aucun.
Même chose pour les gens qui aident les humains. La souffrance humaine n'est pas prête de s'arrêter, mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire. Limiter, diminuer cette souffrance, c'est déjà énorme pour ceux qui souffrent.

19- C'est naturel de manger de la viande.

Notre consommation d'animaux n'a rien de "naturel" pour la simple et bonne raison que l'homme n'a plus rien, ou si peu, de naturel. On vit dans des maisons, on a le chauffage/climatisation, l'électricité, internet...
Se déplacer en voiture, train, avion, ce n'est pas naturel, polluer non plus.
Manger des aliments cuits et avec des couverts, ce n'est pas "naturel".
Avoir recours au sexe sans avoir pour but de se reproduire ce n'est pas "naturel". Prendre des moyens de contraception, c'est pas "naturel", etc.

L'homme mange de la viande parce qu'il aime ça (goût) et par habitude.

20- C'est la chaine alimentaire

Nous ne faisons plus partie de la chaine alimentaire pour la simple et bonne raison que nous ne vivons plus dans la nature au milieu des animaux. L'homme élève des animaux, le plus souvent dans des conditions concentrationnaires, dans le seul but de les manger. Sa consommation de chair n'a rien à voir avec celle des autres animaux.

L'homme n'est pas un prédateur. Il ne court pas après ces proies pour leur planter ses crocs et le manger cru dans la foulée. L'homme est un CONSOMMATEUR, nous ne faisons plus partie de la chaine alimentaire...

21 - Le lion mange bien la gazelle

Le lion est carnivore. Contrairement à l'homme pour qui la viande n'est pas vitale, il a besoin de viande pour vivre.
L'homme a une conscience morale que le lion n'a pas.
L'homme a conscience que l'animal qu'il a mangé a souffert avant d'arriver dans son assiette.
L'homme a le choix, pas le lion.
Le lion ne fait pas d'élevage industriel où tous les animaux sont destinés à être tués et sont élevés dans des conditions concentrationnaires.


Dernière édition par Bidalinouette le Jeu 26 Fév 2009 - 17:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animaveg.forumactif.org
Bidalinouette
Admin
Admin
avatar

Age : 40
Féminin
Localisation : Stembert, Belgique
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : Vegan
Vos animaux : Grisou, Kumquat, Savannah, Noursonne, Eden, Roméo, Foly et les 3 bb les pouics, Noisette la pinou
Humeur : Sauveuse de ptit pouics et autres
Emploi/loisirs : Cherche un emploi
Nombre de messages : 3796
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Dim 8 Fév 2009 - 21:59

22- L'homme a toujours mangé de la viande/ Si les hommes préhistoriques n'avaient pas mangé de viande, vous ne seriez pas là.

L’homme a commencé sa consommation en étant charognard. Si les hommes préhistoriques n'avaient pas habité les cavernes et porté de fourrure, nous ne serions pas là non plus.
Ce n'est pas parce que les hommes préhistoriques mangeaient des animaux (et encore pas tous: l'australopithèque était semi-végétarien), que nous sommes aujourd'hui obligés d'en manger.
Les hommes préhistoriques portaient aussi de la fourrure, ils n'avaient pas le choix. Aujourd'hui, l'homme a plus de connaissances et de possibilités, ainsi de la même façon qu'on peut choisir de se vêtir sans fourrure, on peut choisir de se nourrir sans animaux.

23 - On peut manger les animaux et les respecter.

Tout le monde n'a pas la même définition du "respect". Il est difficile de concevoir que le respect rime avec mort; d'autant plus que l'homme peut vivre sans manger (et donc sans entraîner la mort) des animaux.
Le respect des animaux est défini par l'homme, pas par les animaux. C'est pratique et facile. Aucun humain ne voudrait de ce respect (cf être tué) de la part d'une autre espèce.
donc NON, mort et respect ne rime pas ensemble. Si tu aimes tant les animaux que ça tu les bouffes pas.

24- Mais la viande, c'est trop bon.

Tous nos actes (et pas seulement l'alimentation) ont des répercussions.
Donner la priorité à son petit plaisir et accepter de faire souffrir des animaux pour le plaisir des papilles relève de l'égoïsme.
Le raisonnement est le même chez celles qui portent de la fourrure: elles savent que les animaux souffrent mais donnent la priorité à leur plaisir de porter ces vêtements.
Le plaisir de certains humains implique aussi de la souffrance chez d'autres humains, pourtant, ce n'est pas une raison pour laisser la priorité à ce plaisir. Le plaisir des uns ne justifie pas la souffrance des autres.

25 - Vous imposez le choix à votre enfant! (à propos d'un enfant végétalien)

Etre végétalien pour les animaux est une valeur éthique.
Le jour où j'aurai un enfant, il sera végétalien car je compte lui transmettre mes valeurs.

Le respect de tous les animaux (y compris ceux de boucherie) s'apprend dès l'enfance.
De la même façon que j'expliquerai à mon enfant qu'on ne tape pas un animal, je lui expliquerai qu'on ne mange pas les animaux car ce n'est pas vital pour l'homme.

Ne pas mettre de la viande dans l'assiette d'un tout petit, ce n'est pas lui laisser le choix.
Mais lui en mettre dans l'assiette, ce n'est pas non plus lui laisser le choix.
Alors, à ne pas laisser le choix à un tout petit, je préfère opter pour un choix sans souffrance.

26 - Les plantes souffrent aussi!

Les plantes n'ont pas de système nerveux ni de cerveau, elles ne ressentent pas la douleur.
Ceci dit, si on est convaincu qu'elles souffrent, c'est une raison de plus d'être végétarien.
Les omnivores consomment plus de végétaux que les végétariens. Ils les consomment indirectement.

Citons un passage du cite "Défi pour la terre":
Source: http://www.defipourlaterre.org/agir/alexterieur/achats/#modifie-consommation-viande

1 kg de bœuf = 20 kg de céréales + 20 000 litres d’eau + (l’équivalent en énergie de) plus d’1 litre de pétrole.
De plus, un bœuf offre 12 fois moins de repas que les céréales qu’il aura consommées.

Il faut garder à l'esprit que les animaux que les omnivores mangent ont eux mêmes mangé des végétaux avant. Et ils ont mangé des quantités considérables de végétaux.
Je suis végétarien, je mange des céréales, mais quand un omnivore a mangé l'équivalent d'un kilo de boeuf, je suis très loin d'avoir mangé 20 kilos de céréales.

Donc, pour ceux qui se soucieraient de l'éventuelle souffrance des plantes, retenez que vous en ferez moins souffrir en étant végétarien qu'en étant omnivore.

27 - A cause vous, les bons élevages ne se développent pas.

Un bon nombre de militants de la PMAF (protection mondiale des animaux de ferme) sont des végétariens. Ils tiennent des stands et informent les omnivores sur les différents élevages.

Les végétariens ont conscience que tous les omnivores ne vont pas arrêter de manger de la viande, mais ils savent que certains omnivores préfèrent manger des animaux (légèrement) moins maltraités.

Par ailleurs, en étant végé, je favorise l'apparition de produits qui n'existaient pas ou se trouvaient très difficilement en supermarché il y a encore quelques années: steacks de soja, galettes de cérérales, pâté végétal, quelques plats préparés vg (cf sojasun et bjorg), yaourts et crèmes de soja, laits de soja, riz, amande...

28 - Si on ne mangeait pas de viande, des espèces n'existeraient pas/plus

Il n'y a pas à se congratuler du maintien en vie de certaines espèces grâce à la boucherie!
Il ne faut pas oublier que ces espèces existent à cause de l'homme et pas grâce à l'homme. Elles sont le fruit de son égoïsme et de sa cupidité. Oui, il faut toujours plus de lait, plus de viande, plus de poils: alors on croise et recroise certains individus pour obtenir ce qu'on veut. Ils sont là, tels qu'ils sont, parce qu'on n'a pensé qu'à notre intérêt. Nous, nous et encore nous...
Oui, il faut toujours plus de viande (et pas chère par-dessus le marché), donc plus d'animaux abattus: on entasse dans des élevages industriels dignes de camps de concentration.
On devrait avoir honte d'avoir "fabriqué" des espèces dans le seul but de les exploiter. Et elles sont donc (quasi) impossible à introduire dans la nature, la faute à qui?

En ce qui me concerne, ces espèces "de la honte", ça me gênerait pas de les voir disparaitre un jour.
Quant à ceux que la disparition de certaines espèces/races angoissent (au cas où tout le monde deviendrait vg), qu'ils se disent que toutes ces espèces pourraient être maintenues en vie. Il suffirait de payer pour.
Et y'aurait pas besoin de millions d'individus d'une même espèce puisqu'il n'y aurait plus d'exploitation. Et pour une fois l'homme pourrait montrer qu'il aime vraiment les animaux, qu'il peut leur permettre de vivre sans attendre quelque chose en retour.

29 - Mais je mange seulement ceux qui sont élevés pour ça

Je ne vois pas en quoi le fait de les élever pour les tuer ôte la cruauté?
Oserait-on dire la même chose au sujet de la fourrure?
"Mais je ne porte la fourrure que d'animaux élevés pour ça?"

Honnêtement:
Aimerait-on être élevé pour être exploité/tué?
Aimerait-on voir nos enfants mourir pour le bon plaisir d'une autre espèce?
Aimerait-on mourir, au mieux, jeune adulte?
Aimerait-on vivre dans des camps de concentration? Ou même avoir un peu d'espace mais toujours limité?

30 - Vous manquez d'ouverture d'esprit/ Vous êtes intolérants.

La majorité des VG n'est pas née VG, il y a un moment où on a dû s'interroger sur nos actes.
Etre VG est une ouverture d'esprit envers les animaux et une capacité à la remise en question.
Et que dire de l'intolérance des omnivores envers les animaux? Pourquoi chouchouter certains animaux et en tuer d'autres?
Pourquoi tuer des animaux alors qu'on n'en a pas besoin pour vivre?

31 - Des gens meurent de faim chaque année, vous refusez ce que d'autres n'ont pas / Vous faites les difficiles / Etre vg est un luxe

1- A quelqu'un qui souffre de famine, je proposerai un steak de soja plein de protéines.
De toute façon, quand est-ce qu'on a proposé de donner de la viande aux habitants d'un pays touché par la famine? Quand on fait mine de s'occuper d'eux, on leur envoie gracieusement le centième de ce qu'on a dû leur prendre...
A ce propos, les élevages industriels (très grande majorité des élevages) ne produisent pas la nourriture du bétail eux-même, ils l'achètent.

L'élevage demande des quantités astronomiques de végétaux (20 kg de céréales pour produire 1 kg de boeuf).
Des céréales sont donc importées des pays du Tiers-Monde pour nourrir le bétail occidental.
Dans des pays tels que le Ghana, Sénégal, Costa Rica, Il Maurice, Philippines, plus de la moitité des terres cultivables est consacrée uniquement à des cultures d'exportation. Ce sont autant de terres qui pourraient nourrir les populations locales.
A l'heure actuelle, le Brésil subit une déforestation massive pour faire pousser puis exporter du soja destiné uniquement au bétail de pays plus riches.

Manger de la viande industrielle participe à affamer le Tiers-Monde.

2- Ce n'est pas parce qu'on vit dans un pays pauvre qu'on se fout de la condition animale... L'Inde est probablement le pays comptant le plus de végétariens et la majorité des gens est pauvre. Le régime alimentaire (qu'il soit végé ou omnivore) n'a rien avoir avec le luxe ni la richesse.

3- Vu le prix considérable de la viande, être vg ne coûte certainement pas plus cher.
De plus, le luxe n'est pas d'être végé mais de pouvoir se poser des questions. Après, c'est chacun ses réponses...


32 - Etre vgR ne suffit pas, faut être vgL (mais comme je me sens pas, bah je vais rester omni) / c'est hypocrite d'être végétaRien (cf par opposition à végétaLien)

Ce genre de remarques est surprenant de la part de gens qui mangent les animaux.

1-
Les vgR consomment (comme les omnis) lait et oeufs, et les vaches et poules partent l'abattoir (même si ce ne sont pas les vg qui les mangent).
Mais pourquoi ne pas en faire autant que les vg?

Si vous considérez qu'être vgR est hypocrite, vous reconnaîtrez cependant que c'est moins hypocrite que de se dire amis/protecteurs des animaux et de les manger.

Pourquoi ne pas vous aussi vous contenter de profiter seulement des vaches et poules? Pourquoi continuer à manger cochon, mouton, poisson, dinde, ou je ne sais quel animal? Pourquoi ne pas limiter l'hypocrisie et donc l'exploitation?

2- Certains vgR (en particulier ceux qui n'ont pas le net) ne savent pas ce qu'implique la consommation de lait et oeufs.

3- La consommation d'oeufs est nettement moins problématique: dans beaucoup d'endroits (campagne et ville), il y a des particuliers qui ont des poules seulement pour les oeufs. Un vgR qui a un petit jardin peut avoir quelques poules pour les oeufs ou en acheter à un voisin qui aurait des poules.
C'est tout à fait gérable d'être "ovo-végétarien" sans financer la boucherie.

* Et s'il ne devait y avoir que des végétaLiens (puisque vgR ne suffit pas), notez que c'est très souvent le végétaRisme qui mène au végétaLisme, pas l'omnivorisme.


33 - Si on arrête de les manger, les animaux vont nous envahir.

L'homme élève les animaux qu'il mange. C'est lui qui décide de leur naissance (et de leur mort). Si tout le monde arrêtait de manger des animaux, il n'y aurait plus d'élevage et donc aucune invasion.


34 - On meurt tous un jour/ La mort fait partie de la vie.

Je trouve bien facile pour les humains de dire: "La mort fait partie de la vie".

Nous (humains), n'allons pas mourir de façon précoce:
- pour nourrir une autre espèce (boucherie)
- pour vêtir une autre espèce (fourrure)
- parce qu'on ne plait pas/plus (euthanasie en refuge)
- pour divertir une autre espèce (corrida)
...

D'autre part, il serait mal venu de dire à quelqu'un vivant dans un pays en guerre et risquant de mourir: "La mort fait partie de la vie".
Oui, la mort fait partie de la vie. Et alors? Est-ce une raison pour accepter la mort prématurée des uns et des autres? Je ne pense pas.


35- Puis-je devenir végétarien du jour au lendemain sans danger pour ma santé ?

Oui. Il y a peu de différences entre un régime végétarien et un régime omnivore du point de vue nutritionnel.
Les aliments en eux-mêmes importent peu, ce qui compte c’est ce qu’ils contiennent, et à quelques exceptions près, les nutriments sont identiques qu’ils proviennent des plantes ou des animaux.
Ceci dit, il est rare que quelqu’un arrête de manger de la viande du jour au lendemain. Pour des raisons pratiques, sociales ou psychologiques, les gens mettent souvent plusieurs mois pour devenir complètement végétariens.

36-"Et la viande bio ?"

Les cahiers des charges des agriculteurs bios les obligent à prendre en compte le bien-être de l’animal. Les injections d’antibiotiques sont réduites, les animaux mangent de la nourriture plus saine, ils peuvent avoir des contacts sociaux avec leurs semblables...

Néanmoins, ce mode d’élevage n’élimine pas les éventuels mauvais traitements, les longs transports stressants pour les bêtes, l’abattage… bref, la souffrance demeure.
Une fois encore, pourquoi tuer un être vivant quand on n’en a pas besoin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animaveg.forumactif.org
Cath
Membre initié
avatar

Age : 25
Féminin
Localisation : Canada
Humeur : À l'action!
Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Lun 9 Fév 2009 - 2:24

C'est très inspirant, moi qui a bien de la misère avec les débats et avec les questions
J'ai bien intérêt à réviser ces réponses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Jeu 26 Fév 2009 - 16:30

Cet argumentaire est celui de la Peta
http://www.petafrance.com/vegetarian-faq.asp

et du site Vegetarisme.info
http://www.vegetarisme.info/spip.php?rubrique92
Revenir en haut Aller en bas
Cath
Membre initié
avatar

Age : 25
Féminin
Localisation : Canada
Humeur : À l'action!
Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Ven 27 Fév 2009 - 19:13

Merci olso pour les liens.

Citation :
On sait très bien que toute la planète ne sera jamais végétarienne.

Bah, on sait jamais... Cool
Hehehe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wwhyzzzzz
Nouveau membre
avatar

Age : 33
Féminin
Localisation : Nice
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : Végétarienne
Vos animaux : Zéro mon beau lapinou
Emploi/loisirs : Assistante Vétérinaire
Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Lun 23 Nov 2009 - 13:05

Génial!!!
Merci beaucoup!
Je n'ai aucune répartie donc je vais apprendre ca par coeur vu que c'est simple et concis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatalors
Membre apprenti


Age : 68
Masculin
Localisation : lyon
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : végétarien
Vos animaux : Une chatte Théthys , 2 ans . tigrée , ''pure gouttière ''qui s'est mise en tête de prendre exactement ma place lorsque je dors .

Humeur : ça ira mieux avec le soleil de printemps
Emploi/loisirs : retraité / Lecture / Marche / Curieux de tout
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Dim 10 Jan 2010 - 16:02

Je ne suis pas à convaincre et souscris absolument aux arguments développés par PETA ou d'autres organismes ou associations végétariennes .
Je pense que l'homme a ceci de particulier qu'il est sans doute le seul animal ayant accumulé assez de connaissances scientifiques et naturelles peut effectivement choisir de devenir végétarien ou végétalien . Nous avons la possibilité de sortir de nos vieilles positions de carnivores parce que nous avons des réponses aux questions de nutrition .
Simplement , c'est une véritable révolution et je ne pense pas qu'un jour tout le monde se ralliera à ces pratiques ; dommage .

Mais je voudrais aussi poser une question à laquelle je n'ai pas de réponse .Partant du principe que certaines parties habitées de la terre ne permettent pas de cultiver quoi que ce soit , il est aisé de comprendre que leurs habitants ( les inuits par ex. ) se nourrissent avant tout de viande animale depuis la nuit des temps . A présent , avec les possibilités de transport nous pouvons échanger avec ces peuples et leur fournir du végétal , ce que nous faisons en partie . Mais , peut-on envisager de convertir certains de ces hommes au végétarisme avant la fin physique des phoques ? .De même , nos jugements ne doivent-ils pas êtres révisés lorsque l'on pense à ces contrées inhospitalières ? S'il y a une très ancienne tradition de végétarisme en Inde , c'est aussi parce que ce grand pays permet depuis toujours la pratique agricole .

Et vous , quel est votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAOUL
Membre débutant


Age : 59
Masculin
Localisation : region parisienne
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : vegetarien
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Lun 3 Mai 2010 - 20:42

bel argumentaire

dont je vais m'inspirer pour répondre aux éterneles contradicteurs


et le mammouth etc etc


et je réponds le gorille mon cousin il mange quoi

comme l'australopithèque

et en comme on a un intestin long on n'est pas des chiens qui ont un intestin court et des crocs


c'est imparable


le carnivore de base est "cloué" aucune réponse


et on assène des détails scientifiques et civilisationnels INDE, EGYPTE ANCIENNE


Les plus malins arriveraient à parler d'insectes et de larves ingurgités par les populations en amazonie etc les crevettes chez les peuples de Papouasie

c'est vrai

mais là on peut répondre éthique et spiritualité de l'hindouisme, jainisme bouddhisme

essniens (en judée ) ou les pythagoriciens en Grèce antique etc pas de chair animale


Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatalors
Membre apprenti


Age : 68
Masculin
Localisation : lyon
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : végétarien
Vos animaux : Une chatte Théthys , 2 ans . tigrée , ''pure gouttière ''qui s'est mise en tête de prendre exactement ma place lorsque je dors .

Humeur : ça ira mieux avec le soleil de printemps
Emploi/loisirs : retraité / Lecture / Marche / Curieux de tout
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Lun 3 Mai 2010 - 21:37

Je suis heureux que ce grand débat puisse avoir sa tribune ici et je remercie Bidalinouette de nous avoir apporté les vues et arguments de Peta .

Je suis également heureux pour ma part des arguments formulés ce soir par Raoul , bien qu'ils soient de nature à nous poser en questionneurs .. Et , précisément , nous pouvons ( et , oserais-je dire que nous le devons ...) établir une réflexion toujours plus affinée sur ce sujet qui ne recueille que l'intérêt d'un petit nombre dont nous sommes .

Je me promets de participer à cette discussion hautement intéressante et cruciale ...demain , car je me lève dans quatre heures pour aller gagner mes céréales et mon tofu .

A très bientôt donc , amis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manu
Membre actif
avatar

Age : 33
Masculin
Localisation : bressuire
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : végétarien à tendance végétalien
Vos animaux : les araignées et autres insectes avec qui je partage mon appart'.
Humeur : rarement de mauvais poil
Emploi/loisirs : électricien interimaire,taekwondo,lecture,rando,marche,vélo,natation,tatoo,photo,dieudo,faire chié le monde,etc.....
Nombre de messages : 291
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Mar 4 Mai 2010 - 20:06

concernant le bouddhisme,je m'aperçois que ce n'est pas spécialement dans cette "religion" que les laïcs sont le plus végétariens(je pense notamment à la copine laotienne d'un ami qui à été un peu surprise en apprenant mon végétarisme en disant que chez eux,il n'y a que les moines qui font cela). je pense qu'il en est de même au tibet.le bouddhisme s'est "adapté" aux cultures auxquelles il s'est mélangé.

bon,après,autant je pense que en effet,vu l'altitude et la température qu'il fait au tibet,c'est un peu juste.par contre,le laos doit avoir un climat similaire à l'inde(chaud tout le temps avec des "hiver" à 17°C,mousson)donc le végétarisme doit etre tout à fait viable.de plus,du fait que ne pas tuer fait partie des 5 précèptes du laïc(c'est aussi un des 10 commandements au passage...),une personne se "sacrifie" pour abattre les animaux.il est payé pour ça.et c'est là que la personne qui connait les bases du bouddhisme débarque:"et la causalité dans tout ça???"bref.....

c'est un peu pour ça que je me suis penché sur le jaïnisme,très similaire au bouddhisme dans la philosophie mais avec l'accent mis sur le végétarisme pour être le plus près possible du principe de l'ahimsa(non-violence).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel-san
Membre actif
avatar

Age : 32
Masculin
Localisation : Bruxelles
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : Vegan
Vos animaux : -
Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Mar 4 Mai 2010 - 21:13

manu a écrit:
c'est un peu pour ça que je me suis penché sur le jaïnisme,très similaire au bouddhisme dans la philosophie mais avec l'accent mis sur le végétarisme pour être le plus près possible du principe de l'ahimsa(non-violence).
Je me suis un peu intéressé sur le jaïnisme et sur les jaïns.
Le problème c'est que là aussi, les traditions semblent être parfois plus fortes que le message moral et que l'ahimsa (le rejet de la violence).

Par exemple il est évident que les produits laitiers sont aujourd'hui "himsa" (violent) et non-compatibles avec la philosophie jain par les méthodes de production.
Pourtant les jaïns végétaliens sont relativement minoritaires, les autres consomment quotidiennement du ghee (beurre clarifié), lait, yaourt et fromage à foison.

Le plus surréaliste c'est qu'ils vont jusqu'à ne pas consommer d'oignons, de gingembre, de patates... (car il faut tuer la plante dans son entièreté pour la récupérer et qu'en déterrant ils prennent le risque de tuer des insectes). Mais à côté de ça les voir déguster des produits qui engendrent l'exploitation de vache, la séparation avec les veaux et la mort ça laisse perplexe. Heureusement sur internet avec les vidéos et les échanges d'infos tout ça circule vite et ils s'en rendent compte pour certains. Mais même chez chez un jain vgl j'ai vu des photos de lui sur le dos d'un cheval faire de l'équitation (qui n'a rien d'un bien respectueux) et d'un éléphant (déguisé pour une fête)... :-(


Mais bon, le jaïnisme en soi est vraiment quelque chose d'assez fascinant si on met de côté certains des pratiquants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chatalors
Membre apprenti


Age : 68
Masculin
Localisation : lyon
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : végétarien
Vos animaux : Une chatte Théthys , 2 ans . tigrée , ''pure gouttière ''qui s'est mise en tête de prendre exactement ma place lorsque je dors .

Humeur : ça ira mieux avec le soleil de printemps
Emploi/loisirs : retraité / Lecture / Marche / Curieux de tout
Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Mer 5 Mai 2010 - 6:22

Peut-être est il vain et un peu idiot de chercher à être parait .
Nous ne pourrons jamais ( les hommes ) n'être que purs esprits . Oui on nous dit qu'Albert Einstein avait renoncé à faire son jardin car il s'était aperçu qu'il coupait des vers de terre avec sa bêche ., oui mais ce désir de ne nuire à quiconque dans une harmonie universelle qui n'existe pas est un doux rêve inaccessible selon moi.

L'ascétisme n'est pas le but recherché par les végétariens et '' liens '', seul le désir de ne pas tuer d'animaux pour se nourrir est me semble-t-il acceptable et atteignable . Ensuite vient le problème de définir le vivant et de se rendre compte qu'on ne peut éviter l'assassinat de la fourmi lorsqu'on marche ...sauf justement à vouloir marcher sur des nuages ....

La pureté n'existe pas tout simplement .''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manu
Membre actif
avatar

Age : 33
Masculin
Localisation : bressuire
Végétarien? Végétalien? Végan? Omnivore? : végétarien à tendance végétalien
Vos animaux : les araignées et autres insectes avec qui je partage mon appart'.
Humeur : rarement de mauvais poil
Emploi/loisirs : électricien interimaire,taekwondo,lecture,rando,marche,vélo,natation,tatoo,photo,dieudo,faire chié le monde,etc.....
Nombre de messages : 291
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   Mer 5 Mai 2010 - 16:42

bon,je crois que tu as tout dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions/réponses sur le Végétarisme. Par PETA et Vegetarisme.info
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animation "Jeu Spécial Gypsy questions-réponses:p
» Questions sur l'assainissement
» L'oeuf...questions/réponses.
» Post-it "Plantes toxiques..." >>> question
» Poils - questions réponses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AnimaVeg :: ACTIONS :: Végéta*isme/mode de vie Vegan :: Infos Nutrition-
Sauter vers: